Un porte-oculaire pour le Baumarkt-Teleskop │ FR

Deutsche Fassung

A l’occasion de la déclaration par l’UNESCO de l’année Mondiale de l’Astronomie 2009, l’éditeur AstroMedia a mit sur le marché pour le prix d’un CD la « lunette astronomique de magasin de bricolage » (Baumarkt-Teleskop), un kit de lentilles de haute qualité à compléter avec quelques tuyaux d’évacuation PVC basiques. Les qualités optiques de l’instrument sont surprenantes mais son utilisation est rendue difficile par la difficulté de mise au point précise qui se révèle dès les premières observations. En effet, sur les lunettes astronomiques, l’obtention d’une image nette dépend d’une variation de distance de l’ordre du millimètre entre les deux éléments principaux : l’objectif et l’oculaire. Or le tube d’oculaire du Baumarkt-Teleskop est constitué d’un manchon PVC et de son joint d’étanchéité qui coulissent très difficilement le long du tube principal.

Le présent projet se propose donc d’adapter au Baumarkt-Teleskop un système de mise au point à crémaillère équivalent à celui des lunettes d’amateurs standard dont le principe est relativement simple: l’oculaire s’insère à l’extrémité d’un tube d’oculaire qui, grâce à sa crémaillère, coulisse sous l’action d’un système d’engrenage dans son bloc-guide et par la même dans le tube principal. Pour ce faire, certaines pièces du kit d’origine sont substituées par quelques éléments imprimés en 3D, une gaine électrique modifiée ainsi qu’un jeu de pièces LEGO® Technic.

Oberndorfer, Hans, „Fernrohr-Selbstbau, Fenster ins Weltall“, Sterne und Weltraum, München, 1985, pp. 108-109

Une fois le matériel nécessaire rassemblé, la première opération consiste à insérer dans le tube principal de 40 mm de diamètre le bloc-guide pour tube d’oculaire réalisé en impression 3D. C’est sur cette pièce que se monte, à l’aide de deux vis M3 (1), le système d’engrenage constitué d’un ensemble de pièces LEGO® Technic. Dans le bloc ainsi formé (2) s’insère le tube d’oculaire, un tube IRL raccourci à l’extérieur duquel se fixe la crémaillère issue d’une pièce LEGO® Technic spécifique adaptée (3). Vient enfin le montage des deux lentilles composant l’oculaire qui viennent se caler dans une enveloppe cylindrique spécifique imprimée en 3D, substituant les cartons pliés du kit original. Une fois cet ensemble emboîté à l’extrémité du tube d’oculaire, celui-ci s’insère dans son bloc-guide et peut coulisser de façon fine et fluide dans le tube principal sous l’action des engrenages (4), permettant la mise au point précise des objets observés.

Téléchargez ici la notice de montage détaillée de ce projet. Elle contient tout les éléments nécessaires à la réalisation du porte-oculaire.

Ce processus de construction constitue une opportunité ludique et passionnante pour approcher les notions d’optique, de mécanique et plus généralement d’astronomie. D’autre part, indépendamment des nombreuses améliorations possibles, le Baumarkt-Teleskop permet, grâce à son grossissement de 30 fois et la netteté de son image, de découvrir les cratères de la lune ainsi que de distinguer les anneaux de saturne et les satellites de Jupiter. Des images qui restent pour beaucoup à jamais gravées dans la mémoire et qui aident plus que de longs discours à prendre la mesure de notre rapport au monde, à l’espace et au temps.

Nous tenons à remercier tout particulièrement: les jardiniers du Stadtteilgarten Schillerkiez et Gonzalo pour leur enthousiasme et leurs conseils avisés, Felix (xHain hack+makespace, Berlin) pour les échanges autour du projet et l’impression des pièces 3D, et bien entendu, l’équipe d’AstroMedia.

Pour nous contacter au sujet de ce projet: astronomie@geniusitineris.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *